Portugal

Le Portugal étant entouré par l'Espagne et la mer bien sûr, on pourrait imaginer peu de dépaysement par rapport à son voisin et pourtant...

L'Algarve est parsemée de beaux villages typiques et de petites villes médiévales. Le Rio Formosa suit la côte depuis Casela Velha jusqu'à Faro, créant d'énormes lagons particulièrement importants pour la migration des oiseaux au printemps et en automne. La cascade de "Pero de Infierno" plongeant dans une magnifique piscine naturelle entourée de végétation fût difficile à trouver mais en vaut le détour. Le site est enfoui au milieu d'orangers et de mandariniers. Ce furent les meilleures mandarines que j'ai jamais mangées !


FARO

La vieille ville de Faro est un mélange de beaux bâtiments blancs, de jolies petites ruelles étroites décorées de pots de fleurs, de cigognes et leurs nids perchés sur l'église bordée d'orangers. A l'inverse, d'autres ruelles sont laissées à l'abandon. Les bâtiments sont délabrés, les façades fatiguées et les fenêtres brisées. J'aime ce genre de contraste.


RÉGION DE CARVOEIRO

Le littoral entre Praia Albondeira et Cabo Carvoeiro est à couper le souffle. Il peut facilement être exploré à pied ou en bateau. Le temps et l'érosion ont façonnés d'énormes arches, des puits, des criques, des grottes cachées ainsi que des piliers tenaces dans l'océan. J'ai eu un coup de cœur particulier pour Playa Marinha avec ses énormes piliers et ses arches ainsi que la grotte cachée de Benagil accessible uniquement en bateau ou à la nage. Bien sûr, malgré l'hiver nous avons choisi l'option trempette... Tremblants comme des feuilles, nous avons atteint la plage isolée et le magnifique dôme géant. La lumière du soleil pénétrant par l'ouverture au plafond accentuait la couleur orangée de la roche alors que les vagues s'échouaient dans la grotte à travers les deux arches sculptées par l'océan. Ce ne furent qu'une centaine de mètres de nage, mais avec l'eau à 16 degrés et des vagues tenaces, l'aventure fût bien plus éprouvante que nous ne l'imaginions. Quoi qu'il en soit, si c'est la seule manière d'avoir cet endroit idyllique à nous seuls, il n'y a pas photos !


PORTIMÃO

A l'ouest de Portimão, la côte érodée entre Praia de João de Arens et Praia dos Três Irmãos est également très photogénique. Il y a quelques petites îles recouvertes de végétation, formant des doubles plages et cachant d'énormes puits naturels.


LAGOS

La sortie en canoë autour de la péninsule de Punta da Piedade fût époustouflante. Nous avons traversé les nombreuses arches, parcouru les canaux menant à des énormes cathédrales et des puits laissant pénétrer quelques rayons de soleil soulignant la couleur émeraude de l'eau. Malgré le tremblement de terre ayant dévasté la ville et le fort en 1755, nous pouvons encore voir le mur fortifié (restauré) et les marches que les premiers esclaves conduits en Europe durent gravir. Ne manquez pas ma vidéo de cette côte spectaculaire au bas de la page !

La première chose qui nous a frappé en entrant au Portugal fût le nombre de camping-cars occupants tous les espaces plats malgré les panneaux "no-camping". Apparemment, la plupart d'entre eux étaient habitués à passer l'hiver au Maroc. Mais avec la situation actuelle dans la région, ils préfèrent rester de ce côté du détroit pour le moment. Cela dit, je ne comprends toujours pas pourquoi ils sont aussi nombreux ici alors qu'ils sont si rares en Espagne.


LISBONNE

Une promenade dans les ruelles de Lisbonne a ranimé les souvenirs de ma dernière visite dix ans plus tôt. Le château offre une belle vue sur la ville, le pont de Vasco da Gama qui ressemble au Golden Gate de San Franscisco et sur le Cristo, une copie du Corcovado à Rio de Janeiro. Malheureusement, suite au terrible tremblement de terre ayant réduit la ville en cendres et poussière, les vieux bâtiments datant d'avant le séisme sont quasiment inexistants. Néanmoins, c'est une ville agréable et j'adore observer les façades délabrées aux balcons recouverts de verdure côte à côte avec une des belles maisons aux carreaux assortis à la couleur des portes et des fenêtres.


FORTS & MONASTERES

Le Portugal est plein de vieux châteaux, forts et monastères. Le plus étrange que nous ayons visité fût le palais national de Pena. Ce château romantique ressemblant à celui de Disney fût construit au 19ème siècle comme résidence d'été pour la famille royale. Le Roi Ferdinand II est intervenu dans la décoration du château, ce qui a entraîné un patchwork de styles et de couleurs très surprenant.De caractère médiéval plus authentique, nous avons apprécié la petite ville fortifiée d'Obidos. Il est possible de faire le tour de la ville sur son mur offrant une belle perspective sur les ruelles et le fort. Dans la même région, le château d'Almourol perché sur une petite île au milieu d'une rivière est mignon tout plein. Malgré notre intérêt limité pour les sites religieux, le Couvent de l'ordre du Christ de Tomar construit côte à côte avec une forteresse templière est imposant. À quelques kilomètres de là se trouve le magnifique aqueduc à double étage qui canalisait l'eau jusqu'au couvent.


NAZARE

Deux jours avant notre arrivée à Nazare, les surfeurs pros sont venus des quatre coins du monde pour s'attaquer à certaines des plus grandes vagues du monde. Pendant l'hiver, une forte houle poussant l'eau dans un canyon sous-marin forme ces énormes vagues. Le plus grand colosse surfé fût enregistrée à 30 mètres de haut en 2013. Ce phénomène ne se produit que quelques jours par an pendant la saison hivernale. A l'aide d'un jet-ski et de leur pilote, les surfeurs sont tractés par une corde (comme en wakeboard) jusqu'aux monstres. Si tout va bien, le surfeur sera en mesure de sortir de la vague et sera immédiatement ramassé par le jet ski avant le prochain rouleau. S'il se loupe, les choses peuvent tourner au cauchemar ! Ce jour-là, certains ont fini au cœur de cette machine à laver géante, y compris leur jet ski. Heureusement, appart un jet-ski bon pour la casse, il n'y a pas eu de blessé. Ce sont des malades !


PORTO

La rivière du Douro traversant la ville de Porto crée un cadre charmant. Le pont à double étage offre une superbe vue sur les entrepôts des vignobles ainsi que les maisons colorées de la vieille ville. J'aime beaucoup les façades étroites couvertes de carreaux colorés et les vêtements fraîchement lavés séchant au soleil.

Après deux semaines au pays du Porto, nous étions heureux d'être de retour "chez nous" en Espagne. Pourquoi ? Découvrez la réponse dans ma prochaine histoire au nord de l'Espagne. A suivre...




Histoire précédente - Espagne            Histoire suivante - Espagne nord